class="single single-post postid-848 single-format-standard custom-background two_col_left two-columns">

«

»

mai 05 2014

Raconte-moi Aït Ourir

Voyage à… Sidi Rahou : épisode 2

 

Douar Sidi RahouC’est où ? Question légitime que nombreux d’entre vous m’ont posé.

Si je vous dis Marrakech ? Jusque-là tout va bien. Ouarzazate ? Idem. Et Aït Ourir, Sidi Rahou ça chauffe toujours ? On sort de Marrakech, direction Ouarzazate… Après 35 km de paysages sublimés par le Haut Atlas marocain, arrivée à Aït Ourir. Là, on tourne à gauche direction Sidi Rahou. Oui, oui, Sidi Rahou… Faites-moi confiance car Sidi Rahal, c’est une autre histoire, une autre destination…

Douar Sidi Rahou… Un patrimoine humain, naturel, historique, gastronomique… auquel il est difficile de résister. Un voyage dans un monde coupé de la réalité. Sidi Rahou, c’est trois choses : la nature, la nature et la nature. Un cadre emprunt de sérénité où tout est à explorer !

Douar Sidi Rahou, c’est aussi…

Huit grandes familles installées depuis plus de cinq générations. Tous des « Aït (ayt)… » ou « Des enfants de… ». Des gens du village. Des berbères du Haut Atlas. Les membres d’une même famille cohabitent sur les terres familiales héritées de génération en génération. Tout le monde se connaît, la vie de village c’est aussi ça.

L’hospitalité et la solidarité… Une évidence à Sidi Rahou. Plus de feu pour préparer le petit-déjeuner ? Pas de problème. Armée d’une louche, il suffisait – et il suffit toujours – de toquer chez la voisine elle aussi levée à l’aube pour en obtenir. Une petite pause pour saluer un habitant ? Savourez un verre de thé ou de café au lait parfumé à la cannelle accompagné de pain et de beurre frais, d’olives noires sans oublier un peu d’huile d’olive à consommer sans modération !

Ici, on vit essentiellement des fruits de ses terres : orge, olives, pommes de terre, fèves, oignons, amandes, figues, citrons, figues de barbarie… Le reste provient des élevages : moutons, chèvres, vaches, lapins, poules, pintades…

D’autres produits du quotidien sont achetés dans les petits commerces de proximité – les hanouts – ou à Aït Ourir surtout le mardi, jour de repos pour tous et jour de souk (marché).

Visionnez la galerie en cliquant sur une photo, puis sur les flèches de droite ou de gauche

Et aussi…

Des demeures anciennes de couleur ocre et en pisé. Une technique ancestrale. Certaines maisons sont de véritables doyennes : deux fois centenaire. Un havre de paix coupé du monde où toutes les fenêtres donnent sur un patio verdoyant à l’image de la maîtresse de maison : citronniers, orangers, pommiers, roses trémières…

Une petite visite à l’intérieur… Ça vous tente ?

6 comments

Passer au formulaire de commentaire

  1. Maroc Mariage

    Bonne rédaction

    J’ai admiré vous lire c’est un plaisir de voir vos images et de lire vous commentaire!
    continuer comme ça!
    ‘ai visité le moyen Atlas et je rêve de visiter le grand Atlas!

    1. Raconte-moi Aït Ourir
      Raconte-moi Aït Ourir

      Bonsoir Maroc Mariage,

      Un grand merci à vous. Je vous espère un voyage dans notre belle région et de belles balades dans le Haut Atlas, magnifique en hiver comme en été. Au plaisir de vous lire à nouveau.

  2. olga@mecque

    excellent article ,ce sont des nouvelles informations pour moi
    j’aime tous ces informations pour préparer au voyage a Sidi Rahou.ce lieux ce trouve quand On sort de Marrakech, direction Ouarzazate… Après 35 km de paysages sublimés par le Haut Atlas marocain, arrivée à Aït Ourir. Là, on tourne à gauche direction Sidi Rahou.
    merci pour le partage .

    1. Raconte-moi Aït Ourir
      Raconte-moi Aït Ourir

      Bonsoir Olga,

      Un grand merci pour votre commentaire. Au plaisir de vous lire à nouveau sur le blog Raconte-moi Aït Ourir.

  3. Aline

    Bonjour Raconte-moi Aït Ourir,
    Ce douar est plein de charme et la rencontre avec des berbères est toujours un moment unique d’échange et d’enrichissement. Les couleurs des paysages sont chatoyantes, les produits locaux délicieux. Vite à l’intérieur!

    1. Raconte-moi Aït Ourir
      Raconte-moi Aït Ourir

      Bonjour Aline,

      Rencontrer un peuple, goûter à sa cuisine… C’est le meilleur moyen de le découvrir et de le comprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge