class="single single-post postid-1280 single-format-standard custom-background two_col_left two-columns">

«

»

sept 22 2014

Raconte-moi Aït Ourir

Us et coutumes n°1 : se déchausser avant d’entrer…

Douar Sidi Rahou - Hiver 2014 - Maroc

Douar Sidi Rahou, village berbère du Haut Altlas marocain (2014)

 

Us et coutumes n°1 : se déchausser avant d’entrer…

 

Il est d’usage de se déchausser avant d’entrer dans une maison marocaine, témoignage de respect envers ses hôtes.

La démarche pourrait surprendre, déstabiliser, choquer même pour des millions de raisons. Qui fait ça ? Des millions de personnes à travers le monde… en Turquie, Italie, Thaïlande, Japon, Islande, Chine, Vietnam, Inde, Corée, Algérie, Espagne, Laos…

Mais encore…

Chaussures - Maison en pisé - Vallée du ZatAmis mocassins, babouches, tongues, escarpins, boots, baskets… Exit le salon et les chambres, prenez vos aises dans le patio, la cuisine ou même l’étable !

A votre arrivée, vous serez accueilli dans un salon – tamesrit en tachelhit ou al masriya en arabe – réservé aux invités et à de grands événements (réunions familiales, mariage, baptême…), agrémenté de tapis berbères faits mains transmis de mère en fille en guise de dot. Certains sont centenaires. Une invitation au repos !

Vous serez accueilli comme un membre de la famille. Chacun contribuera à votre bien-être : place aux présentations, à une visite en bonne et due forme, aux anecdotes et aux rires pendant que d’autres prépareront une collation de bienvenue ! Honorer son invité ? Une évidence.

Adopter le mode de vie de l’autre, laisser provisoirement ses habitudes de côté, se délester de ses repères ou se refuser à de quelconques comparaisons, c’est accepter que l’on puisse vivre autrement. On ne se pose pas la question de savoir si cela est idiot ou pas. On ne se dit pas que « cela ne se fait pas chez nous ». On est simplement chez l’autre… Pour un temps. Un mode de vie meilleur qu’un autre ? C’est juste que c’est différent.

Alors, envie de franchir le pas ? Oui, non, peut-être ?

Dernière crainte à lever : personne ne vous invitera à vous déchausser. Hospitalité marocaine oblige !

2 comments

  1. Aline

    Bonjour Raconte-moi Aït Ourir,

    Voyager, rencontrer, échanger et surtout s’adapter est le meilleur moyen de découvrir l’Autre. Quel bonheur de perdre ses repères et de revenir à des choses simples et essentielles. J’ai d’excellents souvenirs de l’hospitalité marocaine…

    1. Raconte-moi Aït Ourir
      Raconte-moi Aït Ourir

      Bonsoir Aline,
      Des échanges riches en perspective, propices à un retour au Maroc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge